L’AIPE est soucieuse de jouer pleinement son rôle dans la construction de rapports plus justes et plus solidaires entre les peuples. Elle privilégie les interventions qui répondent à des besoins fondamentaux dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’organisation sociale et communautaire. Elle encourage les actions qui intègrent des dimensions fondamentales telles que les droits humains, l’égalité des genres et la micro-finance comme outils de développement. 

 

Nos actions

 

Accueillir les enfants travailleurs dans des structures chaleureuses au sein desquelles ils peuvent s’épanouir et retrouver leur dignité

Proposer des programmes d’éducation et de formation professionnelle

Soutenir les communautés afin que chacun de ses membres puisse vivre décemment

Mettre en place des groupes de micro-crédit qui permettent d’augmenter les revenus de femmes marginalisées

Développer des programmes de prévention du travail des enfants

Offrir des opportunités d’éducation aux enfants libérés de l’esclavage    

 


 

Méthodologies d’action

 

  • Miser sur un partenariat dynamique avec les organisations locales qui s’engagent concrètement afin d’améliorer le sort des
    enfants victimes d’exploitation dans leur pays

 

  • Favoriser le renforcement des capacités et de l’autonomie des partenaires par une approche participative, pour soutenir une réelle implication des populations locales dans leur propre développement et leur permettre de trouver des solutions durables aux besoins qu’elles ont elles-mêmes identifiés

 

  • Miser sur l’effet multiplicateur des interventions plutôt que sur une approche ponctuelle, et encourager les approches novatrices dans une perspective de pérennité

 

  • Soutenir des actions intégrant les droits humains, l’égalité entre les sexes et l’inclusion des personnes marginalisées comme outils de développement

 

  • Reconnaître l’interdépendance à l’échelle planétaire de nos comportements individuels et collectifs et de leur impact sur la répartition équitable des richesses

 

  • Mettre en place des programmes de sensibilisation du public et de plaidoyer afin de mobiliser l’opinion publique autour de ces sujets

 

  • Travailler en partenariat avec des organisations de la société civile pour une meilleure convergence des actions, avec l’appui d’un réseau de bénévoles