Mission

Fondée en 2000 par Roxana Robin, l’Aide internationale pour l’enfance (AIPE) est un organisme à but non lucratif de coopération internationale qui se distingue par sa mission à double volet :

  1. l’organisation agit pour affranchir les enfants et leur famille de la pauvreté et de l’exploitation par le travail
  2. l’organisation sensibilise le public au Canada sur les questions liées au travail des enfants et les encourage à se joindre à des actions concrètes de solidarité.

 

L’AIPE est soucieuse de jouer pleinement son rôle dans la construction de rapports plus justes et plus solidaires entre les peuples. Elle privilégie les interventions qui répondent à des besoins fondamentaux dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’organisation sociale et communautaire. Elle encourage les actions qui intègrent des dimensions fondamentales telles que les droits humains, l’égalité des genres et la microfinance comme outils de développement. 

 

Notre action :

 

Accueillir les enfants travailleurs dans des structures chaleureuses au sein desquelles ils peuvent s’épanouir et retrouver leur dignité

Proposer des programmes d’éducation et de formation professionnelle

Soutenir les communautés afin que chacun de ses membres puisse vivre décemment

Mettre en place des groupes de micro-crédit qui permettent d’augmenter les revenus de femmes marginalisées

Développer des programmes de prévention du travail des enfants

Offrir des opportunités d’éducation aux enfants libérés de l’esclavage    

Alliances

A l’international

L’AIPE dispose d’un statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) depuis 2011. Ce statut permet un accès à la tribune que sont les Nations Unies pour porter la vision de l’AIPE et contribuer à la prise de conscience de la communauté internationale.

En tant qu’organisme luttant contre l’exploitation des enfants, l’AIPE est membre de l’Alliance 8.7, un partenariat global engagé à atteindre l’objectif de développement durable 8.7 qui vise à lutter contre le travail forcé, l’esclavage moderne, la traite des personnes, et le travail des enfants.

 

Au Canada

L’AIPE est membre d’une fédération d’organismes de coopération internationale, d’un regroupement communautaire et de deux comités spécialisés : – Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) – Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil (CDC AL) – Comité québécois femmes et développement (CQFD) – Coalition québécoise contre la traite des personnes (CQCTP)