Christine Durocher,  Bâtisseuse de la cité 2017 de la ville de Montréal

La directrice du conseil d’administration d’Aide internationale pour l’enfance a reçu le titre honorifique de Bâtisseuse de la cité 2017 remis par la ville de Montréal. Cette distinction est accordée chaque année aux femmes qui ont laissé une trace significative dans le développement de la ville de Montréal par leurs projets et leur rôle actif au service de la cité. Christine Durocher est particulièrement active sur la scène montréalaise pour son implication en faveur des droits des enfants et des femmes, elle accompagne l’AIPE depuis sa création. C’est aussi une ambassadrice sur la scène internationale puisqu’elle veille à la mise en place des projets de l’AIPE avec ses partenaires en Inde et en Thaïlande.

 

Parallèlement à ces missions, Christine Durocher a piloté de nombreux projets au Québec tels que la Maison de l’enfance qui a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des enfants les plus vulnérables et des familles de Saint-Laurent. Ce centre bâti en 2013 exerce une mission plurielle auprès des familles; elles sont prises en charge dans trois structures : un centre de pédiatrie sociale, un centre de la petite enfance et une maison des familles. Christine Durocher est aussi Directrice Générale d’Au cœur de l’enfance. Profondément visionnaire et engagée, Christine Durocher contribue à laisser une trace durable dans le développement de la ville de Montréal qui fête son 375e anniversaire cette année, et dans l’amélioration des conditions de vie des montréalais. Le prix honorifique de Bâtisseuse de la cité lui a été remis à l’Hôtel de Ville lors d’une cérémonie officielle qui saluera son  engagement et son humanisme.  

 

 

L’AIPE finaliste de la Médaille de la Paix des YMCA du Québec 2010

Année après année, l’AIPE s’engage quotidiennement pour rappeler le cœur de son engagement dans la lutte contre l’exploitation des enfants. Cette cause est indissociable des enjeux liés au maintien de la paix qui constituent pour l’AIPE une préoccupation de premier ordre. A ce titre, le 20 novembre 2010, l’AIPE a fait partie des finalistes pour la Médaille de la Paix des YMCA du Québec pour son travail et les projets menés à l’international. Pour en savoir plus sur la Médaille de la Paix des YMCA attribuée à Roxana Robin en 2006, cliquez ici.