19 ans de lutte contre l’exploitation des enfants

 

Créée en 2000 et enregistrée auprès du gouvernement fédéral depuis 2001, l’Aide internationale pour l’enfance s’est donnée pour première mission d’ouvrir des maisons d’accueil à l’intention d’enfants victimes d’esclavage ou de tourisme sexuel. En juin 2003, l’AIPE ouvrait une première maison d’accueil en Inde, dans l’État de l’Andhra Pradesh. En janvier 2006, une deuxième maison a été construite à côté du premier bâtiment. Les deux maisons recevaient alors  60 enfants, de 6 à 15 ans, libérés de leur condition d’esclavage par diverses organisations locales. Certains de ces enfants travaillaient comme tailleurs de pierre, d’autres comme pêcheurs, d’autres dans une usine de crevettes. C’est ensuite en 2009 que l’AIPE a conclu un accord avec la branche Thaïlandaise de la Foundation for Child Development prévoyant l’ ouverture d’un centre d’accueil pour les enfants victimes d’exploitation dans la banlieue de Bangkok.

Depuis 2009, l’AIPE a pérennisé les projets mis en place dès ses débuts en Inde et en Thaïlande, et continue avec l’aide des partenaires locaux de prendre en charge les plus vulnérables dans ces deux pays.

En plus des projets à l’étranger, l’AIPE a été dès le départ très active en engagement du public, dont les activités de sensibilisation s’inspirent de notre expertise outre-mer. C’est grâce à ses projets à l’étranger et à la sensibilisation effectuée sur le terrain auprès des communautés que l’AIPE a acquis une expertise pointue sur les thèmes de l’exploitation et du travail des enfants.  

Retrouvez toutes les informations sur ces projets dans la section « Projets » ainsi que dans les Rapports annuels de l’AIPE.