Mission

Fondée en 2000 par Roxana Robin, l’Aide internationale pour l’enfance (AIPE) est un organisme à but non lucratif de coopération internationale qui se distingue par sa mission à double volet :

  1. l’organisation agit pour affranchir les enfants et leur famille de la pauvreté et de l’exploitation par le travail
  2. l’organisation sensibilise le public au Canada sur les questions liées au travail des enfants et les encourage à se joindre à des actions concrètes de solidarité.

 

Vision

 

L’AIPE œuvre sans relâche pour rappeler à tous que la situation de millions d’enfants dans le monde est dramatique et qu’il faut travailler activement à des solutions durables. L’AIPE agit en faveur d’un développement centré sur la réduction de la pauvreté, la protection des enfants exploités, le respect de la dignité humaine, l’inclusion des groupes marginalisés, la participation et l’exercice de la citoyenneté.

Alliances

A l’international

L’AIPE dispose d’un statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) depuis 2011. Ce statut permet un accès à la tribune que sont les Nations Unies pour porter la vision de l’AIPE et contribuer à la prise de conscience de la communauté internationale.

En tant qu’organisme luttant contre l’exploitation des enfants, l’AIPE est membre de l’Alliance 8.7, un partenariat global engagé à atteindre l’objectif de développement durable 8.7 qui vise à lutter contre le travail forcé, l’esclavage moderne, la traite des personnes, et le travail des enfants.

 

Au Canada

L’AIPE est membre d’une fédération d’organismes de coopération internationale, d’un regroupement communautaire et de deux comités spécialisés : – Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) – Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil (CDC AL) – Comité québécois femmes et développement (CQFD) – Coalition québécoise contre la traite des personnes (CQCTP)