Portraits – Les jeunes filles de la Rescue Foundation

 

 

   

 

Les jeunes filles

de la Rescue Foundation

 

Localisation du projet

À Boisar, en Inde. Pour en voir plus sur le projet en lui-même, rendez-vous ici.

Pari, secourue à 14 ans

Après le départ de son père, Pari déménagea avec sa mère, son petit frère et sa petite sœur chez leur tante à Mumbai. La tante de Pari travaillait avec sa fille dans un bar et a réussi à convaincre Sonia, la mère de Pari, de la rejoindre dans ce travail. Pari avait 12 ans. Sa mère lui disait qu’elle était serveuse, mais Pari découvrit petit à petit ce que sa mère, sa tante et sa cousine faisaient vraiment comme travail. Un jour, un client déclara à un des proxénètes qu’il voulait Pari. Il alla interroger Sonia, qui se vit promettre beaucoup d’argent. Sonia demanda alors à sa sœur d’emmener Pari dans un hôtel. Prise de peur, Pari se mit à pleurer et à supplier sa tante de ne pas l’y emmener. Mais elle ne changea pas d’avis. Au moment où elle entra dans la chambre, il y eut du bruit. Plusieurs femmes et hommes encerclaient la pièce où ils se trouvaient. C’était la police et la Rescue Foundation, qui avaient réussi à intervenir juste au bon moment pour lui porter secours.

Grâce à la Rescue Foundation, Pari a pu être sauvée et sa mère et sa tante ont été arrêtées.

Aarti, secourue à 13 ans​

Enfant, Aarti vivait dans un bidonville de Mumbai avec sa mère et sa grande sœur Soni. Orphelines à 12 et 15 ans, les deux jeunes sœurs commencèrent à se prostituer pour survivre. Les hommes du bidonville tentèrent alors de profiter de leur situation de vulnérabilité pour les exploiter sexuellement. Elles s’enfuirent, mais le proxénète de leur mère, Munna, tenta de manipuler Soni en s’attirant sa sympathie. Si elle acceptait de le suivre et de se prostituer à nouveau, il lui promit que sa sœur pourrait vivre dans de meilleures conditions et suivre des études. Elle accepta. Un soir, elle surprit une conversation téléphonique dans laquelle Munna négociait un tarif de vente pour Aarti. Soni prit peur et décida de s’enfuir avec sa sœur. Elles partirent pour le sud de Mumbai, et recommencèrent à mendier. Cette fois-ci, des policiers les repérèrent et décidèrent de les confier à la Rescue Foundation.

Aarti est par la suite devenue une aide-soignante passionnée et très travailleuse, prenant part aux activités de la Rescue Foundation afin de sauver d’autres vies innocentes et aider les jeunes filles comme elle.

Sonal, secourue à 12 ans

À l’âge de 5 ans, Sonal est séparée de sa famille. Ses souvenirs sont flous, mais elle se souvient que son père l’a emmenée chez Sunita, une femme vivant très loin du domicile familial et qui forçait Sonal à mendier dans les rues. Le sentiment d’abandon affectait beaucoup la jeune fille, qui passait beaucoup de temps à pleurer sans pouvoir se confier à quelqu’un. Un jour, alors que Sonal avait 10 ans, Sunita l’emmena à Mumbai, soit disant pour acheter de nouveaux vêtements. En réalité, Sonal est vendue à une autre femme, Rinni. Elle vécut chez elle pendant deux ans. À l’âge de 12 ans, Sonal est violée par le mari de Rinni et décide alors de s’enfuir. Elle commença à mendier sur les quais d’une gare pour survivre. D’autres mendiants abusent alors d’elle et la menacent de mort si jamais elle les dénonce. Elle trouve toutefois le courage d’informer la sécurité de la gare. Après enquête, la police décide de la confier à la Rescue Foundation.

Sonal a terminé l’équivalent de son secondaire cinq. Elle veut désormais enseigner la couture aux autres filles du centre pour les aider à devenir financièrement indépendantes.

Découvrez d'autres portraits

Slider