Portraits – Les enfants libérés de la servitude pour dettes

 

 

   

 

Les enfants libérés

de la servitude pour dettes

 

Localisation du projet

À Vizianagaram, en Inde. Pour en voir plus sur le projet en lui-même, rendez-vous ici.

D'enfant travailleur à la Marine indienne

Anil a rejoint le programme d’éducation de l’AIPE en 2003. A l’époque, il était orphelin et effectuait avec son oncle des travaux risqués tels que l’extraction de sable et le déblayage de pierres. A la suite de son passage à la Maison Arc-en-ciel, il s’est démarqué par son assiduité et ses résultats scolaires. Anil a terminé ses études scientifiques au Collège S.K. Degree à Vizianagaram et a récemment obtenu un poste gouvernemental au sein de la Marine indienne dans l’État d’Odisa. En Inde, les postes gouvernementaux sont très recherchés, et les postes militaires aussi par extension. Les emplois sont stables, permanents, très bien payés et très prestigieux.

Le brillant parcours d'Asha

Asha a été accueillie à la Maison Arc-en-ciel de l’AIPE à son entrée au primaire, en 2012. Même si la situation économique de sa famille est toujours difficile, Asha étudie au niveau 10+2, l’équivalent de la deuxième année de Cégep, au collège Narayana à Vizianagaram en Inde. Ses résultats sont excellents, elle est disciplinée et travaille très fort. Comme Asha termine ses études intermédiaires cette année, elle amorcera ensuite des études universitaires en informatique, une formation de quatre ans soutenue par l’AIPE.

Yerramma, infirmière en chef

Yerramma a terminé son bac en sciences infirmières en avril 2017. Elle travaille dans un hôpital pédiatrique privé appelé Care & Cure. Elle est infirmière en chef car elle est la plus qualifiée de tout l’hôpital. C’est elle qui reçoit les bébés et les enfants qui arrivent à l’urgence de l’hôpital et elle est le bras droit du pédiatre. Yerramma est très dynamique et positive face à son avenir. Elle loue une chambre près de l’hôpital et s’y rend à pied. Elle gagne présentement 10 000 roupies indiennes par mois. Elle compte éventuellement postuler pour travailler dans un hôpital gouvernemental dès qu’elle aura un peu plus d’expérience.

Padma : un exemple de détermination

Padma est une élève très brillante qui tient à étudier. En Inde, les mariages sont en majorité arrangés par les parents. Cependant, lors des négociations pour son mariage, Padma a demandé à ses parents de lui trouver un homme éduqué qui soutienne ses études. La poursuite des études de Padma a ainsi été une condition dans les négociations de son mariage. Lorsqu’elle et son mari ont eu un enfant en juillet 2018, elle a décidé de poursuivre ses études, ce qui est un énorme bouleversement pour les villages de pêcheurs d’où elle vient. Elle étudie présentement en deuxième année d’université au collège LENDI à Bhogapuram, en Andhra Pradesh.

Découvrez d'autres portraits

Slider