Programme de microcrédit pour les femmes démunies

 

 

   

 

Programme de microcrédit pour les femmes démunies

 

 

Partenaire local :

Resource Education Society

Resource Education Society (RES) est un organisme à but non lucratif créé en 1993. Son travail se base sur une conviction forte : l’éducation est la ressource de base pour le développement durable de la société.

Les premiers projets lancés par la RES concernaient les cours du soir et progressivement la structure a élargi son périmètre d’intervention.…

Contexte :

Dans les villages de l’Andhra Pradesh, les hommes qui pratiquent la pêche, un métier très dangereux, sont souvent blessés, handicapés ou décédés.

Pour subvenir aux besoins de leur famille, les femmes sont ainsi souvent obligées de contracter des dettes et, incapables de les rembourser, elles ont alors besoin du revenu supplémentaire apporté par le travail de leurs enfants pour s’en sortir.

Le programme de microcrédit de l’AIPE contribue à assurer une augmentation et une stabilité du revenu des femmes qui sont encore parfois marginalisées dans la société indienne. Pour ce faire, une petite somme d’argent (sans intérêts) est prêtée aux femmes, ce qui leur permet de créer ou d’entretenir des petites entreprises génératrices de revenus sans devoir s’endetter. Cependant, ce prêt est soumis à une condition : qu’elles inscrivent leurs enfants à l’école.

Depuis 2007, l’AIPE et la Resource Education Society ont lancé un programme de microcrédit dans la communauté de Vizianagaram. C’est une manière efficace de donner aux femmes démunies une source de revenu qui leur permet d’éliminer leurs dettes et de développer une indépendance financière. Le microcrédit est un prêt accordé à une personne n’ayant pas accès au crédit bancaire classique.
 
Cette petite somme contribue bien souvent à changer radicalement leur qualité de vie. En garantissant l’accès à l’éducation pour leurs enfants et des opportunités financières aux familles par le biais du microcrédit, l’AIPE et son partenaire local permettent de briser ce cycle d’endettement et d’éviter qu’il perdure de générations en générations.

Objectifs :

  • Permettre aux femmes de développer des activités génératrices de revenus sans devoir s’endetter
  • Accompagner ces femmes dans la création et le développement de leur entreprise
  • Permettre l’augmentation des revenus des femmes et de leurs familles, ce qui favorise l’accès à l’éducation et aux soins de santé pour ces dernières