Nos projets

Éducation à la citoyenneté mondiale au Canada

Grâce à l’expertise acquise sur le terrain dans le cadre de ses projets internationaux, l’AIPE offre des conférences et des ateliers adaptés à l’âge des participant-e-s portant sur les inégalités économiques, la justice sociale, la justice climatique, les conflits armés et droits humains et l’égalité des genres et droits des femmes.

Coopération et partenariats internationaux

L’Aide internationale pour l’enfance (AIPE) est un organisme de coopération internationale qui vise à affranchir les enfants et leurs familles de la pauvreté et de l’exploitation. Or, l’accompagnement, la réinsertion, la formation et la protection des enfants, tout comme la réduction de la pauvreté et l’inclusion de groupes marginalisés, ne peuvent se produire dans un court laps de temps. C’est pourquoi l’AIPE travaille depuis des années avec des partenaires locaux qui agissent tout au long de l’année sur un terrain qui leur est familier et ce, avec et pour leurs concitoyens.

C’est grâce à son travail acharné depuis plusieurs années et son implication dans ses projets que l’AIPE parvient à produire un réel changement dans les pratiques et mentalités liées à l’exploitation des enfants.

Retrouvez tous les projets internationaux de l’AIPE ci-dessous.

Resource Educational Society (RES)

Accompagnement des enfants sorti.e.s de la servitude pour dette

Ce projet a été le premier mis en place par l’AIPE en Inde, en 2003, notamment avec l’ouverture de la maison Arc-en-ciel, qui avait pour vocation l’accueil d’enfants libérés de la servitude pour dettes. Chaque année, de plus en plus de jeunes terminent leur formation et intègrent le marché du travail. Ce projet a également des retombées dans leurs familles, puisque ces jeunes peuvent aider leurs parents à rembourser leurs dettes. Par conséquent, la famille au complet bénéficie de la réussite de leurs enfants.

Autonomisation financière des femmes et des familles démunies par le microcrédit

Ce projet vise à accompagner les femmes qui veulent augmenter leurs revenus en démarrant une activité génératrice de revenus, garantissant du même coup la scolarisation des enfants. Grâce à un programme de prêts sans intérêts accordés aux femmes, celles-ci peuvent démarrer leurs entreprises et les faire prospérer. Ensuite, elles utilisent leurs profits pour subvenir aux besoins de leur famille et surtout pour envoyer leurs enfants à l’école.

École Anganwadi

Depuis 2019, l’AIPE et la RES ont donc ouvert une école Anganwadi, c’est-à-dire un centre de formation préscolaire visant à scolariser les jeunes enfants âgés de trois à cinq ans. Grâce à l’école Anganwadi, leurs grandes sœurs sont davantage en mesure de poursuivre leur formation à l’école publique régulière pendant que la fratrie est prise en charge par l’enseignante à l’école Anganwadi. Les fillettes peuvent alors être libérées de leurs responsabilités familiales et se concentrer sur leur éducation.

Rescue Foundation

Formation de jeunes filles libérées de l’exploitation sexuelle

En partenariat avec la Rescue Foundation, l’AIPE a construit en 2010 le Centre Boisar. Ce centre leur offre la possibilité de participer à de nombreuses activités afin de retrouver confiance et sérénité après les horreurs vécues dans les bordels. Il permet également aux survivantes de cette exploitation de compléter leur éducation de base et d’avoir accès à un programme de formation professionnelle.

Kidpower India

Écoles Espoir et Louise Grenier

Dans le cadre du partenariat avec l’AIPE, Kidpower India a ouvert en 2013 l’école Espoir dans le bidonville de la Colonie de Chittibabu. Quant à elle, l’école Louise Grenier a été ouverte en 2014 et est située dans le bidonville de Madhavadhara. Ces écoles offrent une éducation de base aux enfants pour leur permettre d’intégrer une école régulière au terme de la première année d’études.

Formation professionnelle pour jeunes filles et mères

Depuis 2019, en après-midi, l’école Louise-Grenier se transforme donc en centre de formation professionnelle. Une formation en couture y est offerte aux jeunes femmes et mères de familles. Ce programme leur permet de développer leurs habiletés et d’apprendre un métier.

En participant au programme de couture, ces mères acquièrent les aptitudes nécessaires pour trouver un emploi stable et s’épanouir. De plus, en accédant à l’école, elles sont moins isolées et peuvent se recréer un nouveau cercle social.

Foundation for Child Development

Soutien et protection des enfants et des familles issus d’une communauté migrante

L’AIPE soutient les activités du centre Santikham, qui ont pour objectif d’éduquer les enfants sur leurs droits, l’hygiène et la santé, en plus de faire de la prévention de la traite d’enfants et de l’exploitation sexuelle. Les enfants peuvent également s’épanouir par le biais de projets artistiques, sportifs et culturels. On y trouve aussi des équipements permettant aux enfants de jouer, se reposer et se divertir… Bref, de prendre le temps d’être des enfants.

Mouvement International d’Apostolat des Enfants (MIDADE)

Plaidoyer ppour les droits des enfants

La MIDADE organise des rencontres hebdomadaires afin d’offrir un espace de jeu sécuritaire pour les enfants, ainsi que divers ateliers portant entre autres sur l’artisanat, la poésie, la chanson, le dessin et la fabrication de bracelets en macramé. De plus, les membres de MIDADE-Haïti organisent des activités afin de sensibiliser les enfants à leurs droits et de leur enseigner les voies de recours s’ils sont victimes de maltraitance ou d’exploitation.